Archive for juin, 2011

4 juin 2011

Disparition des abeilles, un besoin vital de biodiversité en Wallonie !

Ce jeudi 2 juin, Ecolo Arlon était présent à la brocante de l’ascension afin de sensibiliser les citoyens à la disparition des abeilles

 

En effet, une étude, réalisée par les chercheurs de l’université de Gembloux, signale que les abeilles  domestiques meurent de façon anormalement importante en Belgique. Plus d’un quart des colonies n’ont pas supporté l’hiver 2010 et cette régression s’accroît puisqu’on a constaté une augmentation du taux de mortalité de 6% entre 2008 et 2009.

 

Cette régression significative des colonies d’abeilles ne peut laisser  personne indifférent. Il y a là un

enjeu considérable pour la biodiversité et, au-delà, pour la survie même de nos systèmes agricoles. En effet, sur la planète, à peu près trois quarts des plantes cultivées nécessitent les abeilles pour leur pollinisation. La régression des abeilles constitue une véritable menace pour l’humanité, dont peu de responsables semblent prendre la mesure. Cette situation appelle à l’élaboration d’une stratégie globale pour lutter contre ce phénomène. « Si l’abeille disparaissait de la surface du globe, l’homme n’aurait plus que quatre années à vivre » A. Einstein

 

Les phénomènes de dépérissement des ruchers et de disparition des abeilles figurent parmi les menaces les plus diffuses et en même temps les plus inquiétantes qui pèsent sur notre environnement.

 

Pour Ecolo, il est nécessaire de:

• Prendre d’urgence des mesures préventives comme l’interdiction de certains pesticides comme le fipronil et l’imidaclopride dont l’absence de risque pour les abeilles n’est pas démontré ;

• Développer une attention beaucoup plus grande, dans le futur, à l’évaluation du risque des pesticides pour les abeilles dans le cadre des autorisations;

Investir d’avantage dans la recherche sur les problèmes environnementaux qui touchent les insectes pollinisateurs.

• Développer un soutien à la filière apicole par une sensibilisation, un accompagnement et des formations pour favoriser le renouvellement des apiculteurs.

Réduire drastiquement le recours aux pesticides, en particulier sur les cultures dépendantes de la pollinisation des insectes.

 

 

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :