Archive for novembre, 2011

29 novembre 2011

Action pied de vigne 2011

Aujourd’hui un pied de vigne, demain un cactus ?

 

Alors que le sommet de Durban sur le climat (COP17) débute ce 28 novembre 2011, ECOLO Arlon veut rappeler par cette action qu’il est plus que jamais nécessaire de lutter contre le dérèglement du climat.

Politiques et citoyens doivent rester mobilisés face à l’urgence climatique.

Si des avancées importantes ont été engrangées lors du dernier sommet à Cancún (COP16), il n’y a toujours pas d’accord mondial pour le climat et des objectifs de réduction mondiaux des gaz à effet de serre à moyen ou long terme.

ECOLO demande à la Belgique de porter des objectifs climatiques ambitieux et de concrétiser au plus vite une alliance mondiale pour y parvenir.

L’action a également permis de récolter les propositions des citoyens concernant les améliorations ou les nouveaux projets à développer sur notre commune.

Publicités
28 novembre 2011

La multiplication des implantations commerciales en périphérie des villes en province de Luxembourg fait-elle du tort aux centres-villes ?

C’est la question que pose l’UCM dans le cadre de l’initiative « commune positive »   , voici ma réponse:

Le développement des surfaces commerciales est en constante augmentation, or ces surfaces ne répondent pas forcément à un besoin réel. Les commerces de proximité sont les premiers à souffrir de ces implantations.

Les créations d’emplois qu’elles promettent se révèlent bien souvent être en dessous des chiffres annoncés (la moitié en ce qui concerne le parc commercial de l’Hydrion à Arlon). Sans compter que ces nouveaux emplois se font majoritairement au détriment de ceux déjà existants, il s’agit plus de transfert que de création.

L’emplacement géographique des ces zones pose un réel problème en matière de mobilité. Etant excentrées, l’utilisation de la voiture est bien souvent le seul moyen d’accès à ces commerces, autant pour les clients que pour les employés.

Par ailleurs il est très difficile de contrôler l’implantation réelle de ces zones commerciales par rapport au cahier des charges, que ce soit en rapport à la taille des cellules ou concernant le type de commerce.

Dès lors il parait évident que les communes doivent prendre leurs responsabilités lorsqu’elles délivrent ce genre de permis d’urbanisme. En prenant soin de veiller aux critères énoncés plus haut concernant la mobilité, l’emploi et l’implantation.

22 novembre 2011

Prêts « énergie », le FRCE enfin disponible pour les arlonais ?

Ecolo Arlon souhaite réagir aux propos de l’échevin André Perpette[1] relatifs aux prêts «énergie» octroyés par la province (FRCE).

A en croire monsieur Perpette, échevin en charge du développement durable, la mise à l’ordre du jour du Conseil Communal du 15 décembre prochain d’un point relatif à l’adhésion de la commune d’Arlon au système provincial relève de sa proposition. Une vision très personnelle et réductrice.

La province de Luxembourg propose depuis juin 2010 aux communes de rejoindre le FRCE.

Pour rappel, ce fond fédéral, octroie des prêts jusqu’à 10.000 euros, avec un taux d’intérêt de 0%,  pour tout investissement visant à réduire la facture énergétique.

De nombreuses communes ont très rapidement adhéré à cette proposition, très intéressante pour leurs citoyens.  Vu l’immobilisme de la commune d’Arlon, ECOLO a décidé d’introduire au Conseil du CPAS du 13 avril 2011, par l’intermédiaire de Romain Gaudron, une demande d’adhésion à ce dispositif de prêts « énergie ».

Suite à cette démarche, le Conseil a décidé unanimement d’avancer sur ce projet. Tout d’abord, le conseil s’est informé des détails auprès des services provinciaux et d’autres CPAS déjà engagés dans le FRCE. Ayant obtenu réponse à ses différentes interrogations,  le Conseil a, une nouvelle fois unanimement, lors de la séance du 31 août 2011 marqué son souhait d’intégrer le projet provincial en interpellant la ville en concertation ville/CPAS.

Alors que seulement 5 communes de la province n’ont pas intégré le FRCE, Ecolo Arlon regrette que l’échevin Perpette en soit encore à interroger les services provinciaux quant un dossier complet,  a été établi par le CPAS.

Suite à la pression des citoyens, l’avis du Conseil CPAS et la persévérance d’Ecolo, le conseil communal abordera prochainement l’adhésion de la ville aux prêts « énergie ». Ecolo Arlon souhaite que les citoyens arlonais puissent bénéficier chaque année, des 100 prêts très avantageux pour leurs finances et la planète.

Le 15 décembre prochain, le Conseil Communal aura une décision importante à prendre. Osera t-il priver les arlonais de ce financement annuel d’un million d’euros pour la seule commune d’Arlon ? Il est temps de surpasser cet immobilisme politique et de mettre fin à cette discrimination !

                                                        La locale Ecolo Arlon

 

[1] « Pas tous égaux face aux aides « énergie » » article paru dans l’Avenir du Luxembourg, édition du 17 novembre 2011 page 30.

22 novembre 2011

Prêts énergie pour les Arlonais ? – L’Avenir du Luxembourg 22/11

Écolo Arlon a souhaité réagir aux propos de l’échevin André Perpète relatifs aux prêts « énergie » octroyés par la province (FRCE).

 Le conseiller CPAS Romain Gaudron et le conseiller communal Jean-Marie Lambert ont tenu à réagir aux propos tenus par l’échevin André perpète dans notre édition du 17 novembre : « Gilbert Brix, pas tous égaux face aux aides “énergie” ».

 Romain Gaudron précise : «A en croire André Perpète, échevin en charge du développement durable, la mise à l’ordre du jour du conseil communal du 15 décembre prochain d’un point relatif à l’adhésion de la commune d’Arlon au système provincial relève de sa proposition. Une vision très personnelle et réductrice.»

 La province de Luxembourg propose depuis juin 2010 aux communes de rejoindre le FRCE. Pour rappel, ce fond fédéral, octroie des prêts jusqu’à 10 000 €, avec un taux d’intérêt de 0 %, pour tout investissement visant à réduire la facture énergétique. De nombreuses communes ont très rapidement adhéré à cette proposition, très intéressante pour leurs citoyens. Vu l’immobilisme de la commune d’Arlon, Écolo a décidé d’introduire au conseil du CPAS du 13 avril 2011, par l’intermédiaire de Romain Gaudron, une demande d’adhésion à ce dispositif de prêts « énergie ».

 Suite à cette démarche, le conseil a décidé unanimement d’avancer sur ce projet. Tout d’abord, le conseil s’est informé des détails auprès des services provinciaux et d’autres CPAS déjà engagés dans le FRCE. Ayant obtenu réponse à ses différentes interrogations, le conseil a, une nouvelle fois unanimement, lors de la séance du 31 août 2011 marqué son souhait d’intégrer le projet provincial en interpellant la ville en concertation ville/CPAS.

 Alors que seulement 5 communes de la province n’ont pas intégré le FRCE, Écolo Arlon regrette que l’échevin Perpette en soit encore à interroger les services provinciaux quand un dossier complet, a été établi par le CPAS. Suite à la pression des citoyens, l’avis du Conseil CPAS et la persévérance d’Écolo, le conseil communal abordera prochainement l’adhésion de la ville aux prêts « énergie ». Écolo Arlon souhaite que les citoyens arlonais puissent bénéficier chaque année, des 100 prêts très avantageux pour leurs finances et la planète.

 Romain Gaudron conclut : «Le 15 décembre prochain, le conseil communal aura une décision importante à prendre. Osera-t-il priver les Arlonais de ce financement annuel d’un million d’euros pour la seule commune d’Arlon ? Il est temps de surpasser cet immobilisme politique et de mettre fin à cette  discrimination. »

%d blogueurs aiment cette page :