Archive for janvier, 2012

30 janvier 2012

Ecolo mène une enquête – L’Avenir 26/01

Romain Gaudron est secrétaire d’Écolo Arlon.Il évoque le toute boîte tiré à 11 000 exemplaires sur les déchets. Débriefing le 6 février.

Romain Gaudron, la locale Écolo d’Arlon sort un toute boite sur les déchets. À combien d’exemplaires ?

L’invitation a été lancée à l’ensemble des citoyens, un peu plus 11 500 exemplaires. L’idée, c’est une première expérience née à Vielsalm, on trouvait la démarche intéressante.

Certains diront que vous partez déjà en campagne ? Tract ou une enquête ?

Une enquête, une démarche participative. C’est important pour Écolo de faire de la politique autrement, d’avoir l’avis des citoyens. Si certains l’estiment ainsi, moi je pense que c’est une démarche complémentaire, c’est vrai que cela renforcera notre programme sur cet aspect des déchets.

Cela n’aurait pas été moins suspect il y a un an ?

Écolo a fait des actions l’année dernière, avec des rencontres publiques, c’est dans la continuité. Ce n’est pas suspect. Pour qu’une politique marche, il faut qu’elle soit partagée

Un document avec des blancs, vous attendez des suggestions ?

Voilà, on a déjà reçu aujourd’hui des propositions. Il y a des suggestions sur les possibilités d’accès du nouveau parc, un parc qui est moins accessible. La question des ressources nous tient à cœur, revaloriser une série de déchets qui vont aux encombrants. Sous forme d’une ASBL qui passe à domicile.

Le coût de ce document ?

Il est pris sur le budget de la locale, pour l’ensemble de l’action on est à un peu plus de 1000 €, les mandataires rétrocèdent une partie de leur jeton de présence.

Sur du papier recyclé ?

Oui, on a fait attention à ce genre de choses

.En analysant le texte, vous pointez l’information en matière de déchets ?

Des choses en place à Arlon sont intéressantes, comme un encouragement financier à ceux qui vont au parc à container. Des sacs gratuits à disposition. On a l’impression que ce n’est pas connu des citoyens. On verra si l’enquête confirme notre impression.

Pourquoi ne pas avoir embrayé sur la réflexion citoyenne en matière d’éoliennes qui existe déjà ?

Oui, il y avait plusieurs sujets, on n’exclut pas d’autres enquêtes. On remarque qu’en matière de déchets, il y a des efforts à faire. Arlon a la plus grande quantité de déchets en matière organique : 52 kg par habitant, pour une moyenne de 34 sur la province.

On n’est pas en zone rurale ?

C’est un élément, mais d’autres villes sont en dessous. En matière résiduel, on est 10 % au-dessus.

On ne trie pas assez à Arlon ?

Il n’y a pas assez de solution alternative. Si on arrive à réduire, tout le monde est gagnant dans le système coût-vérité.

Avec une soirée citoyenne le 6 février à la salle Ysaye où la sénatrice Cécile Thibaut sera présente. Cela n’aurait pas été plus contradictoire d’inviter l’intercommunale, un membre du collège ?

Cette rencontre est ouverte à tous. Si des gens veulent venir, ils sont les bienvenus.

Vous espérez combien de réponses ?

Si on en a une bonne centaine.

 

Jean-Jacques GUIOT

 

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :