Archive for septembre, 2012

27 septembre 2012

Les nouveaux des communales – La Meuse 24/09

Plusieurs visages connus dans la province se lancent pour la première fois dans ce scrutin

Chaque élection est l’occasion de découvrir de nouveaux visages. Les prochaines élections communales ne dérogeront pas à cette règle. Mais lors du scrutin du 14 octobre, plusieurs noms seront plus familiers que d’autres aux oreilles des électeurs, malgré leur première campagne au niveau communal. Voici quelques exemples.

>Romain Gaudron, candidat à Arlon.

 Ancien président de la FEF (Fédération des étudiants francophones), Romain Gaudron sera tête de liste Ecolo à Arlon. En 2010, il était candidat aux élections législatives. Il est pour l’instant l’assistant parlementaire de la sénatrice Cécile Thibaut et conseiller au CPAS d’Arlon. L’objectif de la liste: avoir trois élus au sein du prochain conseil communal arlonais.

 

 

Publicités
27 septembre 2012

Débat du MOC

21 septembre 2012

Nos 5 priorités pour Arlon

1) Arlon commune créatrice d’emplois

Les communes décident et effectuent plus de 50 % des dépenses publiques, elles ont donc une responsabilité importante dans la gestion des deniers publiques. Aujourd’hui, au carrefour des crises économiques, sociales et environnementales l’austérité n’est pas une solution, car elle conduit de plus en plus d’habitants dans la précarité. Pour Ecolo, il est nécessaire d’investir dans l’emploi local. Nous proposons la mise en place d’une ressourcerie et de différents  services aux personnes comme l’organisation d’une collecte des déchets à domicile pour les personnes sans moyens de déplacement.

En parallèle, il est nécessaire de donner un nouveau dynamisme au centre ville. Notre vision est celle d’un centre ville convivial, lieu de vie riche qui se construit non seulement autour du développement de commerces de proximité, mais aussi avec un retour des familles par la promotion de logements de qualité et l’accès à des services.

L’accès au travail est un droit pour tous. Ainsi le développement d’entreprises sociales doit être soutenu, afin de permettre aux personnes moins qualifiées ou souffrant d’un handicap d’accéder également au marché du travail.

Ecolo Arlon veut attirer des entreprises « vertes » dans la périphérie (cf. projet de zoning à Sterpenich), profilant notre commune, en collaboration avec la commune grand-ducale voisine de Beckerich, comme un pôle transfrontalier de développement durable. A lui seul, le secteur de l’énergie éolienne procurait fin 2011 plus de 6.000 emplois directs et indirects en Belgique, soit deux fois plus qu’en 2008, selon une étude de la fédération de l’industrie technologique Agoria. D’ici 2020, le secteur pourrait occuper jusqu’à 13.000 travailleurs, estime la fédération. Le potentiel de nouveaux emplois est énorme, Arlon doit pouvoir attirer une partie de ces 7.000 emplois.

2) Arlon commune où il fait bon vivre

Le Ministre Philippe Henry vient de donner son feu vert pour financer, par la Région Wallone, l’actualisation du Plan communal de Mobilité de la commune d’Arlon. Pour Ecolo, il est nécessaire de développer ce nouveau plan dans une démarche réellement participative avec les citoyens et les associations arlonaises. C’est une opportunité à saisir, pour mettre en place une mobilité partagée entre l’ensemble des usagers et développer enfin la mobilité douce à Arlon.

 Pour Ecolo Arlon, le sujet de la sécurité ne doit pas être un sujet tabou. Le sentiment d’insécurité est actuellement en nette augmentation chez les citoyens et les solutions apportées, comme la multiplication des caméras, sont onéreuses et inefficaces. Il est temps d’innover : miser sur une police de proximité, développer le travail de prévention et mettre en place des aménagements sécurisants.

Ecolo Arlon veut réaffirmer le vivre ensemble dans notre commune, la solidarité. Pour ce faire, nous voulons susciter la vie de quartier en proposant des lieux de rencontre, des plaines de jeux ou encore susciter l’émergence de comités de quartier.

 Les Arlonais ont également besoin d’espaces verts de qualité. C’est pourquoi nous proposons l’ouverture publique, en journée, du parc du palais provincial (ce qui nécessite des aménagements légers de celui-ci). Cette décision ne peut être prise unilatéralement par la commune d’Arlon mais, nous nous engageons à agir pour obtenir cette ouverture publique.

3) Arlon une commune qui s’engage dans des choix énergétiques durables

Un préalable à la mise en place d’une politique énergétique ambitieuse est un bilan de la consommation énergétique de l’ensemble des bâtiments communaux, car l’énergie la moins chère est avant tout celle que l’on n’utilise pas !

Vu les projets éoliens en cours sur la commune, il est nécessaire d’agir en faveur d’une participation publique et citoyenne dans ces parcs, comme l’ont fait Gouvy ou Habay.

Afin de permettre à tous les citoyens d’investir dans les énergies renouvelables, et ce même si sa résidence ne s’y prête pas où que l’investissement est trop conséquent, Ecolo Arlon propose d’installer des panneaux solaires et photovoltaïques sur les toitures des bâtiments publics en copropriété avec les citoyens. Cela permet à chacun d’investir dans les énergies durables et de s’assurer que les bénéfices de l’investissement soient répercutés localement. Cela permet également, de faire face aux problèmes de financement rencontrés par la commune.

4) Arlon commune au destin régional qui s’engage dans un développement transfrontalier

En plus d’être le chef-lieu de la province, Arlon joue un rôle primordial dans le développement économique, culturel, intellectuel de la région. Arlon doit s’ouvrir vers la grande région, afin de bénéficier du dynamisme des pôles d’attraction que sont Luxembourg et Metz.

Ecolo Arlon plaide pour une commune ouverte, qui souhaite réfléchir avec ses voisins du Grand-Duché et de Lorraine à un développement durable, gagnant pour tous. Les gestionnaires d’Arlon doivent être actifs dans les collaborations transfrontalières pour accéder aux financements européens, dédiés aux projets transfrontaliers.

Cette dynamique n’est possible qu’en élaborant avec la population et les chercheurs locaux, des projets et en sollicitant la collaboration des élus fédéraux, régionaux, provinciaux ainsi que nos représentants dans les intercommunales comme: IDELUX, l’AIVE, VIVALIA … pour que les pouvoirs publics de notre pays et des pays voisins nous entendent.

5) Arlon commune gérée en toute transparence et à l’écoute des citoyens

Arlon connaît une situation financière difficile avec un endettement par habitant sans commune mesure avec d’autres métropoles wallonnes. Ecolo plaide pour une gestion rigoureuse, mais aussi, transparente de cette dette. Cette situation exige la mise en place d’une politique participative, à l’écoute des citoyens, pour déterminer avec eux les investissements dont notre commune à besoin.

Convaincu  qu’il existe un véritable bon sens populaire, une connaissance des lieux par les personnes qui y habitent ou qui les fréquentent, Ecolo Arlon veut revoir en profondeur la place laissée aux citoyens dans le développement des projets communaux.  Il est important de prendre le temps nécessaire, afin que ces projets répondent aux attentes des citoyens. C’est pourquoi nous défendons une politique véritablement transparente et participative.

21 septembre 2012

Notre programme pour Arlon

Programme communal Ecolo Arlon 2012-2018

%d blogueurs aiment cette page :