Archive for octobre, 2012

9 octobre 2012

Communales 2012 : liste Ecolo dans la commune d’ARLON – Must FM

Publicités
3 octobre 2012

« C’est la période du rut électoral » – L’Avenir 03/10

Un fait de violence, jeudi soir fait revenir le parc Léopold d’Arlon dans l’actualité. Chaque tête de liste a sa petite idée. Avis des numéros un.

 Un coup de couteau, un blessé envoyé aux urgences, un parc fermé par la police pendant une matinée, voilà que le parc Léopold d’Arlon s’invite dans la campagne électorale. Ce dimanche, lors de l’inauguration à Callemeyn, André Perpète est revenu sur la politique du collège en la matière. Il a évoqué la possibilité d’un parc ouvert seulement le jour avec des barrières comme en France. Lors du cocktail, le bourgmestre Biren recadre le MR Alexandre Larmoyer qui évoque dans la presse un couvre-feu suite aux événements : « Restons calmes, c’est sans doute la période de rut électoral, vouloir un couvre-feu et puis quoi ? ». Que veut-on en définitive comme parc à Arlon ? Pas inintéressant de voir ce que chaque tête de liste souhaite pour ce lieu de loisirs. Les avis divergent. Parole aux chefs de files.

 Pour Romain Gaudron (Écolo), il ne faut pas de parking sous-terrain. «Le parc Léopold doit être un lieu convivial, un noeud pour redynamiser le centre avec un kiosque pour retrouver un parc à l’ancienne. Y améliorer l’éclairage pour casser le côté glauque. Quant au parking, on se rend compte que la convention avec Q-Parks va être très chère. À première vue, pas de parking souterrain sauf si les sommes engagées par la commune sont importantes.On souhaite une approche réaliste. On remarque qu’il y a surtout un sentiment d’insécurité. Pour Écolo, nous préférons augmenter le nombre de personnes de proximité sur le terrain. Ces dernières années, Arlon a désinvesti en matière de prévention, nous souhaitons travailler avec des éducateurs de rue et une police de proximité.»

 Alexandre Larmoyer (MR) souligne que le premier coup de pelle du parking souterrain aurait dû  commencer en septembre. «Au niveau du MR, on a voté, mais on n’en veut plus. Avec le budget, on préfère une solution alternative à la place des Chasseurs Ardennais avec un double étage. Le parc a mauvaise réputation. Il faut le raser et le recentraliser sur la place Léopold en gardant le même nombre de places de parking. Un espace vert, agréable pour les terrasses. En matière de sécurité, on prône le projet de couvre-feu individuel comme à Braine-l’Alleud pour la vingtaine de gens qui foutent le bazar. Pour faire changer la peur de camp. Enfin, on attend toujours les caméras votées par tous il y a un an.»

 Au PS, la tête de liste André Perpète dit qu’il faut d’abord voir si le parking souterrain se fait. «S’il ne se fait pas, s’en occuper tout de suite. Un parc plus aéré pour qu’il y ait moins de petits trafics. Un kiosque à l’ancienne pour que l’Horeca en profite, une plaine de jeux plus étendue, pour tous les âges. On souhaiterait que le parking se fasse, mais pas à des conditions financières défavorables. La décision doit être prise dans les premiers mois. Sinon il faut voir avec la place de Chasseurs Ardennais. Les statistiques montrent qu’il y a un léger recul de la délinquance, des chiffres semblables à Uccle, Courtrai. N’amplifions pas, on risque de faire peur. Il y a des choses à faire en matière de prévention, pourquoi pas un accueil de jour pour certains ?»

 Au cdH, pour Vincent Magnus, il faut écouter les gens. «Les projets de Q-Parks méritaient réflexion, j’aime beaucoup l’idée d’un kiosque pour des animations. Plus il y a du monde, moins il y aura ce sentiment d’insécurité.C’est la même réflexion que pour la Grand-Rue. Les gens avec des enfants ne sont pas attirés lorsqu’ils voient des alcooliques. Le parc n’est pas entretenu. Il faut le rendre accueillant pour les étudiants. Surtout aussi écouter les idées des commerçants, des voisins, des cafetiers. À la Stib, on a mis plus de policiers et on voit tout de suite que la violence diminue de 20 %, c’est la même chose ici. 40 caméras doivent arriver. Je crois au partenariat local de prévention (PLP). Maintenant face à cette problématique, il ne faut pas tomber dans les extrémismes.»

2 octobre 2012

Elections communales: Le débat – TV Lux 20/09

2 octobre 2012

“Il faut plus de gens sur le terrain” – La Meuse 29/09

Chez Ecolo Arlon, la question de la sécurité n’est pas un sujet qu’on évite. Au contraire, c’est l’une des priorités de la campagne. Depuis 2003, on constate un certain désinvestissement au niveau de la politique de prévention. Auparavant, il y avait huit éducateurs de rue à Arlon. Il n’en reste plus que deux à temps-plein et un à mi-temps maintenant , constate Romain Gaudron, qui emmène la liste Ecolo. Le sentiment d’insécurité existe sur Arlon. Il ne faut pas le nier. Mais le taux de criminalité n’est pas plus élevé ici qu’à Uccle ou Waterloo… Pour nous, la solution ne consiste pas à installer plus de caméras. Il faut plutôt renforcer la police de proximité et montrer qu’il y a des gens sur le terrain, en contact avec la population quand elle en a besoin

%d blogueurs aiment cette page :