Une rafale de questions signée Gaudron – L’Avenir 31/01

Outre une motion sur le rail à l’ordre du jour, Écolo, par la voix de Romain Gaudron, interpellera le collège quatre fois, au conseil d’Arlon, demain.

pic2 Si l’on excepte la motion relative au maintien en état par Infrabel de l’infrastructure des lignes de chemin de fer régionales, dont la conseillère Isabelle Champluvier a obtenu l’inscription à l’ordre du jour, Écolo, par la voix de son chef de groupe, interpellera le collège communal d’Arlon par quatre fois, vendredi : 1. l’échevin des Travaux, André Balon, à propos de la rénovation de la Montée royale de Saint-Donat (lire par ailleurs) ; 2. l’échevin De la Santé publique, Kamal Mitri, après l’appel lancé par le service de cardiologie de la clinique d’Arlon, qui regrette que d’autres sites de Vivalia lui préfèrent régulièrement Mont-Godinne ; 3. l’échevin des Affaires sociales, André Perpète, à la suite de la suppression, fin décembre, d’un congé de Noël au CPAS ; 4. la présidente du CPAS, Marie Neuberg, sur des modifications apportées au projet i n i t i a l de la Résidence de la Knipchen, dans lequel la Ville se serait montrée «imprudente», selon Écolo.

 Les trois derniers dossiers, nous les avons déjà largement évoqués dans nos pages. À M. Mitri, par ailleurs chef du service de cardiologie de Vivalia, M. Gaudron demandera s’il partage l’analyse de la situation faite par le service d’Arlon et s’il compte, «en collaboration avec le représentant de la Commune au conseil d’administration de Vivalia, intervenir sur le sujet». Sujet qui, entendons nous, dépasse le cadre strictement communal, sinon qu’il est susceptible d’influer durablement sur l’image d’Arlon dans le paysage hospitalier provincial.

 Congé supprimé : et l’avis de Perpète ?

 Après la suppression d’un après-midi de congé au personnel du CPAS à la veille des fêtes, Écolo avait «regretté qu’une telle mesure soit prise, sur le dos d’un personnel dévoué au bon fonctionnement du CPAS, cinq jours avant Noël».

 Ce que M. Gaudron veut savoir, c’est si M. Perpète, qui a dans ses attributions la tutelle du CPAS, soutient bien cette décision, et donc aussi sa présidente, socialiste comme lui. Ou si, au contraire, il envisage d’«intervenir pour qu’une telle discrimination entre personnel communal et du CPAS ne se reproduise pas en 2013».

 Moins de lits MR que prévu, des subsides qui ont échappé à la Ville, dépenses supplémentaires en frais d’architecte… :«Vu la modification profonde du projet antérieur, à la Résidence de la Knipchen, envisagez-vous de présenter celui-ci à nouveau au conseil communal ? demandera encore le chef de groupe des Verts à Marie Neuberg. Envisagez-vous de demander le soutien de la Région wallonne, pour une ou plusieurs structures d’accueil de personnes âgées, vu la réduction des places d’accueil disponibles par rapport au projet du collège lors de la législature précédente ?»

 Après celle déposée par Alexandre Larmoyer pour le MR, les quatre questions inscrites par Romain Gaudron témoignent d’une même chose, en ce début de législature : les deux jeunes chefs de groupe entendent bien montrer d’emblée qu’ils comptent jouer à plein, ainsi qu’ils l’avaient promis, «une opposition constructive».

Phi lippe COLLING

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :