Interpellation du groupe Ecolo à l’attention de Mademoiselle Marie Neuberg, Présidente du CPAS, relative à la modification du projet à la Résidence de la Knippchen

Questionnée  au Parlement Wallon le 3 décembre 2012 par le Député Luc Tiberghien (Ecolo), à propos de la Résidence de la Knippchen , la Ministre Tillieux répond à celui-ci  : « Le gestionnaire de cet établissement e entamé sur fonds propres la construction d’une extension de 27 lits, et cela alors que l’accord de principe en programmation ne portait que sur 6 lits. Sans accord de programmation, il est exclu d’obtenir une promesse de subsides. »

 Ecolo déplore l’imprudence des autorités communales dans ce dossier et pointe du doigt 4 impacts importants pour la commune d’Arlon dans la gestion de ce projet.

 Premièrement, le projet présenté en 2008 par le Collège envisageait 27 lits MR supplémentaires, il n’y en aura au final que 6.

 De plus, un subside de la Région Wallonne avait été obtenu initialement pour la construction de 16 appartements en Résidence Services à la rue de Sesselich. Vu les problèmes rencontrés, seulement 10 appartements, avec l’accord de principe de la Région Wallonne, seront intégrés dans la phase 3 de la RK. Cela implique la perte des subsides pour 6 appartements. Ce n’est pas moins qu’une possibilité d’accueil pour 12 personnes sur la commune qui s’évapore !

 Au moment de stopper les travaux, la capacité d’accueil à la Résidence de la Knippchen, était de deux lits en plus que le nombre de lits subsidiés (99 lits MR/MRS pour 97 subsidiés).

 Je vous ai interrogé, Mademoiselle la Présidente, lors du conseil CPAS de novembre sur la possibilité d’obtenir un agrément sans subvention pour ces deux lits (comme l’AWIPH le fait dans le secteur de la personne handicapée). Vous m’avez répondu lors du conseil de décembre qu’un tel agrément n’est pas possible. Deux places resteront donc libres, alors que plus de 500 personnes sont en liste d’attente…

 Enfin, il n’est pas inutile de rappeler que les modifications du projet auront pour conséquence une dépense supplémentaire de 125.000 € en frais d’architecte pour modifier les plans de la phase 3.

 Sans l’arrêt de justesse des travaux, et la décision que nous appuyons évidemment d’intégrer la Résidence services dans le bâtiment de la Résidence de la Knippchen, on aurait connu des étages vides dans l’aile Place des Chasseurs Ardennais… Le pire a été évité de peu !

Mademoiselle la Présidente, vu la modification profonde du projet antérieur, envisagez-vous de présenter celui-ci à nouveau au Conseil Communal ?

Avez-vous un espoir d’obtenir prochainement un subventionnement des lits inoccupés ?

Envisagez-vous de demander le soutien de la Région Wallonne, pour une ou plusieurs structures d’accueil de personnes âgées, vu la réduction des places d’accueil disponibles par rapport au projet du Collège lors de la législature précédente ?

D’avance merci pour vos réponses,

Romain Gaudron

 Conseiller communal

Chef de groupe Ecolo

Dans sa réponse, la Présidente était évasive sur une éventuelle présentation du projet modifié en Conseil communal. Elle espère bénéficier prochainement d’un financement pour les lits inoccupés mais aucun timing n’est évoqué. Aucun projet nouveau n’est actuellement programmé ? Cependant vu que la Résidence Service n’est plus prévue rue de Sesselich, ce terrain reste disponible pour un nouveau projet.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :