Archive for mars, 2013

23 mars 2013

Intervention d’Ecolo sur la Déclaration de politique générale 2013-2018

Notre groupe regrette qu’un bras de fer ait été nécessaire pour pouvoir avoir à disposition la note de déclaration de politique générale. Sur la forme de la déclaration, je me réjouis d’avoir un texte lié, c’est une véritable évolution par rapport à ce qui avait été présenté il y a six ans.

 Nous regrettons que la Commune ne présente pas un Plan Stratégique Transversal (PST) nouvel outil, moderne, proposé par la Région Wallonne qui permet une véritable gestion ambitieuse avec des objectifs qui sont chiffrés et des priorités  agendées. Il est dommage qu’Arlon n’est pas dans les Communes précurseur qui se lancent dans ce projet avant 2018, ce qui permettrait d’avoir une vision d’avenir, et de se porter vers le futur.

En ce qui concerne les projets développés dans la déclaration de politique générale. Il est à souligner qu’un certain nombre de projets qui se retrouvent dedans sont très intéressants et très porteurs pour la Commune. Comme la création d’une maison des associations, les travaux d’économie d’énergie à la piscine de la Spetz, l’agrandissement de l’EPN et la volonté affichée de continuer à soutenir l’action du CPAS, la réhabilitation du Belvédère, la rénovation des écoles, les zones d’activités économiques, le plan communal de mobilité qui est présenté dans un axe de mobilité douce et la volonté de créer une ambiance, un esprit estudiantin dans la commune d’Arlon.

Nous retrouvons dans cette déclaration des projets qui étaient déjà dans la déclaration d’il y a 6 ans comme la rue Paul Reuter, l’ancien Palais de Justice, la Place Léopold. Nous espérons que cette fois-ci ce sera la bonne.

Pour d’autres sujets, qu’il est heureux de retrouver dans la déclaration de politique générale, Ecolo aurait aimé apporter certains compléments, ou un autre angle d’approche. Nous nous réjouissons de voir la volonté d’installer des panneaux photovoltaïques sur les bâtiments de la Commune. Cependant, dans son programme ECOLO avait insisté sur la volonté de faire cela, d’autant plus dans une période où les budgets des Communes sont parfois étriqués dans une démarche collective avec les citoyens de notre commune. En effet, certains n’ont pas de maison qui s’y prête ou non pas les moyens financiers pour pouvoir investir à l’échelle d’une installation rentable pour leur maison.

En terme de développement territorial, je me réjouis évidemment de la mise en place d’un schéma de structure communale mais la mise en place d’une Commission Consultative communale d’Aménagement du territoire et de la Mobilité serait un outil complémentaire très intéressant et porteur de subsides supplémentaires.

La volonté de développer des endroits verts dans la Commune est à souligner. Mais une solution simple et qui pourrait voir le jour en parallèle à savoir l’ouverture en journée du Parc du Palais provincial n’est pas envisagée. Ce projet, à développer évidemment en négociation avec les autorités compétentes pour le sujet, a pour avantage qu’il demanderait des investissements assez faibles.

On peut encore lire dans cette déclaration l’ambition de lutter contre les marchands de sommeil, c’est évidemment quelque chose que nous encourageons tout en restant vigilant afin d’avoir la capacité de relogement des personnes expulsées, enjeu primordial pour éviter à ceux-ci une double peine.

Evidemment, il y a aussi des projets qu’Ecolo aurait souhaité voir dans cette déclaration de politique générale et qui malheureusement ne  s’y trouvent pas. D’une part, je sais très bien que le sentiment d’insécurité est un problème présent à Arlon pour le moment, et tous les groupes partagent cette vision, mais je regrette cependant que l’ensemble des nouveaux investissements dans le domaine, portent uniquement sur l’installation de caméras de surveillance. Il n’y a aucune volonté d’investir plus dans une démarche de terrain, de proximité auprès des citoyens.

 En termes de création d’emploi local, le groupe Ecolo aurait également insisté sur des services à la population, des services qui pourraient à terme être des projets financièrement à l’équilibre avec l’aide de subsides ou la participation des citoyens qui bénéficieraient de ces services. Je pense, entre autre, à la mise en place d’une ressourcerie ou d’un service de collecte des déchets à domicile pour les personnes qui n’ont pas de moyen de locomotion.

 Enfin, je voudrais encore mettre en avant le fait qu’Ecolo souhaiterait mettre en avant dans cette déclaration de politique générale, une volonté de promouvoir les produits locaux par exemple dans les cantines ou par la mise en place d’un marché de produits locaux.

 Notez que tous ces projets ne sont pas gourmands financièrement, qu’il suffit d’un peu de volonté politique pour les mettre en place et même s’ils ne se retrouvent pas dans la déclaration de politique générale, j’espère qu’ils pourront voir le jour.

 Pour terminer mon intervention, deux petites demandes d’éclaircissement.  Pour le projet de la rue Paul Reuter, vous évoquez qu’une réflexion conjointe avec les citoyens et les commerçants va être menée sur la question alors qu’un peu plus loin dans le texte on peut lire : « afin d’y développer du logement et d’autres activités attractives pour le centre-ville ». Quelles sont donc les activités envisagées ? Comment est-ce que le Collège compte mener cette réflexion avec les citoyens ? Quel est la méthodologie et les outils qui seront mis en place ?

 En ce qui concerne notre deuxième question d’éclaircissement, il est noté dans la déclaration que le développement de l’éolien sera examiné avec attention. Qu’est-ce que le Collège entend par « sera examiné avec attention » ? Faut-il le traduire par un « oui » franc et massif à une défense des projets éoliens pourvu que ce soient des projets respectueux des citoyens de par leur distance par rapport aux habitations, une participation publique et citoyenne dans ceux-ci et de la qualité du site au niveau venteux ?

 

                                                                                              Romain Gaudron

                                                                                              Chef de groupe Ecolo

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :