«Chef-lieu de province et cité frontalière au coeur de la Grande Région» – L’Avenir 01/03

«C’est bon pour cette fois !» a commenté mi-sérieux, mi-amusé Romain Gaudron (Écolo), qui s’était offusqué de ne pouvoir prendre connaissance de la déclaration de politique générale avant la séance du conseil communal (lire L’Avenir de mercredi), mais l’a finalement obtenue «mercredi en fin de journée».

 Cette déclaration, avant tout une note d’intention, reprend par le menu l’ensemble du programme défendu lors de la dernière campagne par les partenaires cdH et PS de la majorité. Ce copieux catalogue, les membres en ont donné lecture à l’assemblée. Reprenons-en ici quelques-unes des lignes de force qui brossent l’image d’une ville d’Arlon, «chef-lieu de province et cité frontalière au coeur de la Grande Région», prête à relever tous les défis de son temps. En vrac ici, sur le plan de la sécurité, de la solidarité (qui passe par le CPAS ou «la lutte contre les marchands de sommeil», a précisé l’échevin PS Perpète), des services à ses administrés, de l’enseignement (du fondamental à la vie estudiantine, note l’échevin PS Triffaux), du développement durable (par les économies d’énergie et l’éolien), des soins de santé (et l’agrément cardio, rappelle l’échevin cdH Mitri), du tourisme et de la culture, des sports, de la mobilité et de l’environnement.

 De nouvelles zones d’activités économiques

 Sur le plan économique, le bourgmestre Magnus (cdH) n’a pas manqué d’évoquer «le site de Viville-Stockem, un sujet de préoccupation important à nos yeux. Les contacts seront pris et les actions entreprises afin de pouvoir faire de ce site un endroit où trouver parking, entreprises pourvoyeuses d’emplois et, pourquoi pas, un hall polyvalent.» Ajoutant que «la Ville souhaite développer de nouvelles zones d’activités économiques et qu’à cette fin, des contacts seront pris pour pouvoir mettre en oeuvre les sites de Schoppach et de Stockem (à proximité des installations de la SNCB), idéalement situés et proches des grands axes ». Sans oublier, «en collaboration avec Idélux, les démarches pour agrandir le zoning de Weyler entre la E 411 et la N 81, depuis le rondpoint de Weyler».

«La rénovation des bâtiments communaux se poursuivra, poursuit le maïeur. L’ancien palais de justice et l’hôtel du Nord feront l’objet de travaux de rénovation et de transformation ; la butte de Saint-Donat et son belvédère feront l’objet d’une attention toute particulière.» « Le projet de parc à l’Hydrion sera relancé » Pour l’échevine Goffinet (cdH), «il faudra aussi mener une réflexion et nous doter d’outils adéquats d’aménagement du territoire. Les plans communaux d’aménagement (PCA), obsolètes, devront être révisés, à Stockem, pour Callemeyn, au Wäschbour et au moulin Lampach».

L’échevin Balon (cdH) a pour sa part assuré, alors que «des parcs seront créés tant en ville que dans les quartiers proches (anciens moulins, plateau de Seymerich,Wäschbour,…), le projet de parc sportif, récréatif, culturel et pédagogique à l’Hydrion sera relancé».

Depuis les bancs de l’opposition, Romain Gaudron a souhaité que l’on reparle prochainement de l’enjeu éolien, «essentiel», tandis qu’Alexandre Larmoyer a dit que le MR s’accorderait le temps de la réflexion et fera part de ses commentaires lors du prochain conseil.

Au vote, Écolo s’est partagé par deux non et deux abstentions. Le MR s’est abstenu en bloc.

Philippe COLLING

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :