La réfection du piétonnier revient enfin devant le conseil – L’Avenir 30/05

    La réfection du piétonnier d’Arlon, plus qu’urgente, revient enfin à l’ordre du jour du conseil communal d’Arlon, demain vendredi.

 Après l’avoir été lundi soir à l’assemblée générale de l’association commerciale et industrielle d’Arlon (ACIA) (lire L’Avenir de mercredi), le piétonnier sera une nouvelle fois au centre des débats, demain vendredi, au conseil communal d’Arlon. Il ne sera pas question, cette fois, de sa probable réouverture aux voitures pendant l’hiver, mais bien de la réfection de son revêtement, urgente et le mot est faible.

Lors de la dernière séance communale, le 26 avril, lrefection piet avenire bourgmestre d’Arlon, Vincent Magnus, avait d’ailleurs promis à son auteur de projet, l’architecte Henri Poncin, qui présentait ce soir là la future rénovation du complexe sportif de la Spetz, que le point serait sans faute inscrit à l’ordre du jour du conseil de mai. Et de fait, le dossier, évoqué une première fois en décembre 2010 (l’accord du ministre Furlan date du mois de janvier suivant) puis longuement ajourné, y figure bien.

Vendredi à partir de 19 h à l’hôtel de ville, les conseillers arlonais examineront aussi d’autres projets de travaux : sur la rénovation de l’eau chaude sanitaire à la Cova, le renouvellement de la toiture du bloc B de l’ancienne caserne Léopold, la rénovation des bas-côtés de l’église Saint-Martin.

L’ordre du jour de la séance publique compte 44 points, parmi lesquels aussi l’acquisition des garages de l’ancien hôtel de police de la rue Reuter et des expropriations, rue Reuter et rue Saint-Jean, liées au même projet.

Les tarifs de l’accueil extrascolaire

 Écolo a inscrit plusieurs interpellations à l’ordre du jour. Elles concernent la mise en place d’un marché de produits locaux à Arlon (« à la suite d’une enquête sur le sujet réalisée par notre locale », précise Romain Gaudron) ; le refus de la majorité d’intégrer l’interpellation citoyenne, soit la possibilité pour les habitants de la commune d’interpeller directement le collège en séance publique du conseil communal.

La troisième, sur « la hausse importante des tarifs de l’accueil extrascolaire et les modifications effectuées sans l’approbation du conseil », renverra d’une certaine manière au premier point de la soirée, qui est justement une présentation de l’accueil extrascolaire par sa responsable.

 

P. C

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :