Remarques du groupe Ecolo à propos du Budget 2014

Budget ordinaire :

 – Nous constatons une fois de plus l’augmentation du coût de la gestion des déchets pour les citoyens arlonais (2.664.391,00 € soit une augmentation soit une augmentation de 125.000 € par rapport au budget 2013).

 Or, pour Ecolo une telle augmentation n’est pas une fatalité. Celle-ci est due au fait que la partie fixe (redevance)  de la tarification du coût-vérité représente plus de 90 % de la facturation aux citoyens. De plus la tarification actuellement appliquée par la ville d’Arlon est injuste pour les familles produisant moins de déchets (voir notre enquête de l’année dernière). Nous constatons que les communes ou la partie variable est plus élevées produisent moins de déchets et donc un coût moindre pour les citoyens.

 –  Les prévisions budgétaires sont très faibles concernant l’enrôlement de la taxe sur les immeubles inoccupés à peine l’équivalent de 2/3 immeubles. Ecolo plaide pour le développement d’une véritable stratégie communale afin de lutter contre la spéculation d’une poignée de propriétaires ayant un impact non négligeable sur le coût de l’immobilier dans notre commune.

 – Le groupe regrette que le budget ne permette pas d’évaluer l’impact des dépenses du centre d’appel 1733 (qui apporte un service de qualité)   sur le budget des pompiers de notre commune. Il nous semble nécessaire de pouvoir évaluer ces dépenses afin d’éventuellement interpeller le gouvernement fédéral en cas de déséquilibre entre les recettes et les dépenses.

 –  Ecolo est favorable à  la décision de soutenir (contrairement aux deux dernières années) l’ASBL Promemploi qui propose une solution de garde aux parents dont les enfants sont malades ou bien un moment de répit pour les parents dont un enfant souffre d’un handicap. Cependant, plutôt qu’un subside de 1.000 € le groupe Ecolo défend la mise en place d’une convention entre la commune et l’association. Cette solution à peine plus couteuse (un budget de 2.500 € sur base des activités en 2012 de l’association) permettrait d’une  part à la commune d’être un véritable partenaire de l’association et d’autre part apporterait un avantage financier  aux familles arlonaises faisant appel au service, à savoir la prise en charges du forfait de 5 € pour les frais de déplacement.

 Budget extraordinaire :

 – Ecolo souligne l’effort porté par divers investissements  visant la réduction des dépenses énergétiques des bâtiments communaux.

 – Ecolo regrette le manque d’ambitions du budget extraordinaire. Pour rendre ce budget plus ambitieux tout en respectant les nouvelles limites aux investissements fixés par la Région, Ecolo Arlon propose d’intégrer au budget 2014 3 priorités :

 

  • L’actualisation du plan communal de mobilité

La non présence de ce point est d’autant plus étonnante  que la majorité a exposé il y a quelques mois sont souhait de développer la mobilité douce entre autres avec le projet ville zone 30. Il est temps de passer de la parole aux actes.

 

  • Investir dans le projet éolien citoyen qui se concrétise à Arlon

 Le projet de la coopérative Vents du Sud de mettre en place une éolienne citoyenne dans le futur parc de Sterpenich va se concrétiser l’année prochaine. Or, actuellement Arlon n’a pas encore investit dans ce projet qui vise à se réapproprier localement les sources d’énergies renouvelables, contrairement à la commune de Messancy qui a investit dans ce projet. Ecolo regrette que la ville d’Arlon n’a pas fait un tel choix favorable pour l’environnement mais également pour les finances communales vu le rendement d’un tel projet.

 Si une participation financière importante dans le projet n’est plus envisageable, Ecolo souhaite cependant que la commune montre son soutient à cette initiative en investissant un euro symbolique par habitant en parts dans la coopérative Vents du Sud. Nous insistons sur le fait qu’un tel choix ne peut être reporté à un exercice ultérieur vu la concrétisation du projet en 2014.

 

  • Concrétiser le redéploiement de l’ancien Palais de justice en espace culturel et associatif

 Un tel projet demande du temps pour être concrétiser intelligemment en tenant compte des attentes et besoins d’éventuels futurs utilisateurs de cet espace. Ecolo regrette que la réflexion du Collège est actuellement au point 0 à ce sujet. Il est temps de passer à la vitesse supérieure et de programmer les premières phases d’investissement de ce projet. Se lance au plus vite tout en phasant les travaux est nécessaire d’autant plus que les limites dans les investissements, fixées par la Région Wallonne, ne permettront pas d’envisager l’ensemble  des travaux sur une seule année.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :