Archive for avril, 2015

1 avril 2015

Eros Center nous vous donnerons l’envie de revenir – Un projet pour dynamiser le centre d’Arlon

erosC’est un constat partagé de tous, le commerce dans le centre-ville d’Arlon se porte mal. Pour Ecolo, il est grand temps que la commune passe à l’action.

Afin de faire face à la concurrence du Luxembourg, il est nécessaire que le Chef-lieu de notre province définisse son identité commerciale. Nous constatons que depuis plusieurs années le salon de l’érotisme, organisé au Hall polyvalent, est un véritable succès. De même, une friterie arlonaise connais un retentissement étonnant depuis qu’un film osé y a été tourné.

C’est pourquoi, Ecolo Arlon propose aujourd’hui au Collège la mise en place d’un Eros Center bio dans les cellules commerciales désertées du piétonnier. Nous voulons profiter de cette occasion pour rapatrier les bars le long des nationales vers le centre-ville afin de permettre ainsi aux clients un accès aisé sans utilisation de la voiture.

Un tel projet permettrait d’augmenter significativement le nombre de clients potentiels pour les autres commerces de la Grand-rue d’autant plus que le potentiel touristique du projet est énorme. Selon une étude réalisée par nos soins on pourrait ainsi trouver une solution pour 69 % des cellules commerciales vides du le centre ville ;

Nous l’affirmons, Arlon doit s’affirmer comme le chef-lieu le plus au sud de la Belgique et donc le chef lieu le plus chaud !

Le premier Eros center bio de Belgique, et même des trois frontières , a le potentiel nécessaire pour attirer une clientèle internationale. C’est pourquoi, Ecolo a préparé un cahier des charges pour veiller à cette qualité. Ainsi les personnes qui y travaillent seront soumis à des tests réguliers afin de vérifier qu’ils se nourrissent exclusivement de produits bio. De même le cahier des charges prévoit que l’Eros Center se fournira en préservatifs exclusivement dans les pharmacies du centre-ville. Les commerces de proximité seront également à privilégier pour les boissons rafraîchissantes et les produits alimentaires afin de miser sur une dynamique de circuit court.

A plus long terme, nous envisageons l’installation d’une usine de sextoys sur le zoning de Sterpenich afin de renforcer encore le caractère local de l’ensemble des composantes du projet .

Nous espérons que la majorité va se saisir à bras le corps ce ce projet passionnant. Si tel est le cas, nous ne manquerons pas de leur adresser un « Merci qui ? ».

– Oui ceci est bien un gros poisson 😉 –

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :