Posts tagged ‘nucléaire’

29 janvier 2016

Accident nucléaire à Cattenom ? Des capsules d’iode à Steinfort mais pas à Arlon -L’Avenir 28/01

bee71eb8-c517-11e5-bb5f-c73cdd47d522_original

Les inquiétudes de Romain Gaudron concernant un éventuel accident nucléaire à Cattenom ont été suivies par tous les bancs du conseil.

Au contraire de la majorité des conseils communaux du chef-lieu, celui de mardi soir a permis aux membres du collège et du conseil de rejoindre leurs familles à une heure plus que raisonnable. Les 26 points à l’ordre du jour et les quatre interpellations n’ont suscité ni longs débats, ni polémiques entre majorité et opposition. Au contraire, il y avait un parfum de large consensus sur les sujets abordés.

L’échevin André Balon a présenté les points concernant les travaux. Sa présentation minutieuse des dossiers, tout particulièrement en ce qui concerne les aménagements des voiries à proximité de l’école de Weyler et de l’extension et de la rénovation de celle de Fouches, n’a suscité de la part des conseillers que des questions sur des points de détail.

André Balon a fait même preuve de mansuétude en proposant au conseil de réduire les amendes dues par l’entreprise chargée des travaux de la rue du Rhin à Waltzing, pour les 25 jours de retard par rapport au cahier des charges. «C’est une jeune entreprise qui découvre les arcanes de la loi, a précisé André Balon. Nous sommes en droit de leur infliger une amende de plus de 10 000€, mais je propose de la réduire à 2 500€». Le conseil l’a suivi.

Gaudron n’a pas offert de cadeau à Magnus

À l’issue des points à l’ordre du jour, une des interpellations a été posée par le chef de groupe Écolo, Romain Gaudron. «Je voulais vous offrir un cadeau, Monsieur le bourgmestre. Je me suis rendu dans quatre pharmacies pour acheter une capsule d’iode qui protège les citoyens en cas d’accident nucléaire. Aucune n’a pu m’en fournir.»

Plus sérieusement, l’élu écolo a rappelé que la centrale nucléaire de Cattenom est située à 42 km d’Arlon et qu’elle présente certaines lacunes quant à sa fiabilité. Il a aussi noté que les autorités de la région Alsace-Lorraine et celle du Grand-Duché ont pris d’importantes précautions pour que leurs populations disposent non seulement d’informations expliquant comment réagir en cas d’incident nucléaire, mais d’une distribution systématique à grande échelle de ces capsules d’iode. Il a demandé au collège d’intenter des actions en justice pour exiger la fermeture de la centrale mosellane.

Anne-Catherine Goffinet, qui vient de reprendre la santé dans ses attributions scabinales, a abondé dans le sens de Romain Gaudron. «Comment imaginer que le nuage nucléaire qui s’échapperait en cas d’incident majeur, puisse être nocif dans un rayon de 20 km, comme le préconise un rapport de l’Agence Fédérale Belge pour le Contrôle Nucléaire, mais qu’il ne le soit plus un kilomètre plus loin? On se fout de nous.»

Le collège estime que ce n’est pas le rôle de la Ville de lancer une action judiciaire, qui n’aurait aucune chance d’aboutir. «Mais nous allons écrire au gouvernement fédéral concernant la problématique des capsules d’iode, a poursuivi l’échevine Goffinet. Un habitant de Steinfort dispose de cet iode et est protégé du risque, alors que celui d’Arlon en subira toutes les graves conséquences.»

La conseillère Joëlle Denis, pharmacienne, ajoutera qu’il est impossible pour les pharmaciens de s’approvisionner: «Nos fournisseurs ne disposent pas de ce produit.»

Anne-Catherine Goffinet n’a pas hésité à affirmer que, dans le cas où le fédéral ne bougerait pas, il serait de la responsabilité de la Commune de prendre en charge la distribution des capsules.

 

 

 

Publicités
Étiquettes : , ,
%d blogueurs aiment cette page :